MÉCÉNAT - INCENDIE NOTRE-DAME - 30/04/2019

Notre-Dame de Paris : Generali France en soutien

Annoncé dès le lendemain du terrible incendie qui a ravagé les toitures de Notre-Dame de Paris, le soutien de Generali - déjà mécène de la restauration des statues de la flèche - prendra la forme d'un don de 370 000 euros : à la Fondation Notre-Dame pour contribuer à la reconstruction, et aux œuvres sociales des Pompiers de Paris, dont le courage a permis de sauver un monument qui a accompagné au travers des siècles l'histoire de notre pays.

 

 

400 pompiers mobilisés pour sauver un joyau du XIIe siècle

Le 15 avril, la France entière assistait avec sidération à l’incendie dévastateur de la toiture de Notre-Dame de Paris. En cette fin de journée, le feu s’emparait de la flèche avant de s'étendre à la toiture, menaçant l’édifice entier, avant que l’incendie ne soit maitrisé tard dans la nuit grâce à la mobilisation héroïque de 400 pompiers.

Le soir même,  Jean-Laurent Granier, PDG de Generali France, partageait son émotion sur Twitter et dès le lendemain, il exprimait notre soutien au recteur de la cathédrale, Monseigneur Chauvet, et à l’équipe de la Fondation Notre Dame qui a lutté aux côtés des pompiers pour préserver les chefs-d’œuvre de l’édifice.

 

 

Generali, mécène de la Cathédrale 

Generali faisait en effet déjà partie des mécènes de la Cathédrale. L’an passé, Philippe Donnet, CEO du Groupe Generali, avait répondu à l’appel de La Fondation Notre Dame pour le financement d'une vaste campagne de restauration, incluant la remise en état des 16 statues (les douze apôtres et les quatre évangélistes) qui ornaient la flèche de Viollet-Leduc.

 

Generali s’était engagé à restaurer la statue de l’évangéliste Saint-Marc, représenté par un lion ailé, emblème de Venise... et de notre compagnie. Cette restauration a permis un petit miracle : les statues venaient d’être démontées de la flèche le 11 avril et ont donc été sauvées des flammes grâce à ce chantier. Elles sont toutes intactes aujourd’hui chez un restaurateur d’art en Dordogne.
  

 

Un double don pour Notre-Dame et pour les pompiers

Au moment où Notre-Dame de Paris connait les heures les plus dramatiques de son histoire multiséculaire, Generali a bien sûr voulu s’associer à l’élan international pour reconstruire ce joyau du patrimoine mondial de l’humanité, mais aussi pour soutenir les pompiers, qui paient un lourd tribut pour nous protéger au quotidien. Avec un double engagement : 

 

  • Doubler son précédent mécénat en effectuant une nouvelle donation de 70.000 € à la Fondation Notre Dame via l’appel aux dons de l’Association Française des Entreprises Privées (AFEP) dont Generali est membre actif ;
     
  • Verser 300.000 euros pour soutenir les œuvres sociales des Pompiers de Paris (via leur association ADOSSPP), conjointement avec notre association de prévoyance maladie accident GPMA qui participe déjà au financement de multiples actions de solidarité, notamment via l’opération Atout Soleil. Par leur bravoure, les Pompiers de Paris ont sauvé l’édifice de l’effondrement qui aurait pu être provoqué par la chute des cloches si le feu avait atteint les deux beffrois comme on pouvait le redouter au plus fort de l’incendie.

 

Cette donation souligne le travail réalisé quotidiennement par les pompiers au service de tous, comme lors de l’explosion de l’immeuble du 6 rue de Trévise le 12 janvier dernier, qui a coûté la vie à quatre personnes dont deux pompiers. 

 

Cette contribution s’inscrit aussi en parfaite cohérence avec notre politique d’engagement sociétal qui vise à accroître la résilience des personnes et à accompagner les familles en situation de fragilité via la fondation THSN.

 

Grâce à toutes les contributions recueillies, nous formons des vœux pour que la Cathédrale renaisse vite de ses cendres. L’essentiel a déjà été sauvé.

 

Commenter cet article

Image CAPTCHA
Tous les champs sont obligatoires.