Chatbot Leo - 13/11/2018

Generali France lance son chatbot pour aider les visiteurs de Generali.fr

Afin de développer de nouveaux canaux de communication avec ses clients et ses prospects, Generali France a mis en ligne, le 13 novembre 2018,un assistant virtuel (chatbot) sur son site Generali.fr.

Un outil au service des clients et des prospects

Les visiteurs du site web peuvent désormais échanger avec Leo, une intelligence artificielle développée pour les guider sur le site, les aider à trouver le bon contact et découvrir les offres Habitation, Auto et Santé. Né d’une collaboration entre Generali et IBM, il permet ainsi de faciliter l’accès à l’information dans un site très riche. Il propose également des services aux clients de Generali France qui souhaitent réaliser eux-mêmes certaines démarches. Parmi ses fonctionnalités, on trouve également :

 

  • La recherche de l’agence Generali la plus proche,
  • La présentation d’exemples de tarifs selon le profil du visiteur,
  • L’explication des garanties proposées dans les offres.
     

L’intelligence artificielle pour un meilleur service client

Ce projet s’intègre dans la démarche de transformation digitale de Generali France. Il incarne la volonté de l’entreprise d’être proche de ses clients et de les écouter afin de pouvoir leur offrir une qualité de service de plus en plus aboutie. Le chatbot Leo est un des projets conçus en 2018 par le pôle Intelligence artificielle de l’entreprise dirigé par David Wassong :

« Le centre de compétences IA a été structuré avec une mission transversale et notre vocation est d’apporter des résultats concrets, visibles et déployés autour des valeurs et des enjeux de l’entreprise au service de nos clients, de nos intermédiaires et de nos collaborateurs. »
 

Un projet en évolution constante

Le projet de chatbot de Generali.fr a été pensé pour fonctionner en « amélioration continue ». L’équipe chargée de perfectionner sa compréhension des visiteurs et d’élargir son champ d’action travaille dès à présent sur les prochaines évolutions de Leo. Pour s’assurer de répondre au mieux aux sollicitations, l’équipe analyse chacune des conversations pour identifier les questions que le chatbot peine à comprendre alors qu’il connait la réponse. Elle identifie également quelles sont les demandes les plus courantes auxquelles l’assistant virtuel n’est pas encore capable de répondre.
 

L’analyse de tous ces échanges (anonymes) va donc permettre au chatbot d’apporter toujours plus d’informations. Au début de l’année 2019,  Leo sera capable de renseigner le visiteur sur davantage de produits et services de Generali pour faciliter ses démarches et lui faire gagner du temps.
 

« L'intelligence artificielle permet de simplifier les processus, d'améliorer la qualité des services rendus, et donc la satisfaction des clients » expliquait David Wassong pour Le Figaro.

 

Pour discuter avec Leo, rendez-vous sur Generali.fr et cliquez sur la bulle en bas à droite de votre écran.

Commenter cet article

Image CAPTCHA
Tous les champs sont obligatoires.