CRISE EPIDEMIOLOGIQUE - 16/4/2020

Coronavirus : Generali France engage un effort de près de 300 millions d'euros face à la crise

 

L’ensemble des efforts engagés par Generali France pour lutter contre le Covid-19 se porte désormais à près de 300 millions d’euros, pour moitié dans sa contribution au fonds gouvernemental de soutien aux indépendants et entrepreneurs impactés par la crise et dans la mobilisation de ses capacités d’investissement au service de la relance de l’économie via le programme d'1,5 milliard d’euros lancé par la profession.

L’autre moitié consiste en des engagements propres à Generali France : mesures extracontractuelles de maintien et extension de garanties au bénéfice de ses assurés et initiatives de solidarité envers le personnel soignant.

Un don de 3 millions d’euros à la Fédération Hospitalière de France et des mesures pour le personnel soignant

Generali France s’est rapproché de la Fédération hospitalière de France (FHF), qui représente 1 000 hôpitaux et environ 3 800 établissements médico-sociaux (maisons de retraite et maisons d’accueil spécialisées), soit la quasi-totalité des établissements du secteur public, afin d’effectuer une donation de 3 millions d’euros pour contribuer aux besoins d’urgence des 38 hôpitaux publics en première ligne sur la prise en charge des patients atteints du Covid-19.

 

Les dotations bénéficieront aux hôpitaux publics de l'Hexagone mais aussi de La Réunion, de Mayotte, des Antilles et de Guyane,  territoires d'Outre-mer où Generali opère à travers ses filiales Prudence Créole et GFA Caraïbes. 

 

Cette dotation vient s’ajouter à plusieurs autres mesures déjà prises par Generali France et ses filiales en soutien au secteur hospitalier, comme le don de masques (plus de 10 000) et de blouses au centre hospitalier de Saint-Denis ou la mise à disposition des pouvoirs publics de ses 15 appartements vacants à Paris (50 chambres) afin de loger les personnels soignants appelés à travailler en Île-de-France.

 

Filiale de Generali, Europ Assistance France a mis à disposition des hôpitaux franciliens 10 respirateurs pour faire face à l’afflux de personnes en difficulté respiratoire et prête à l’ARS d’Île-de-France des bouteilles d’oxygène pour faciliter le transport des patients affectés par le Covid-19 vers des régions moins touchées.

 

Enfin, en soutien à l’effort considérable des professionnels de santé libéraux en première ligne dans la lutte face à l’épidémie, Generali a décidé de supprimer leurs franchises en cas d’arrêt maladie.

 

Gestes commerciaux, facilités de trésorerie et aménagements des garanties pour les Entreprises et les Professionnels à hauteur de 80 millions d’euros

Generali France a abordé le confinement avec la volonté de protéger la santé de ses salariés tout en assurant la continuité de ses activités en proximité avec ses clients, notamment les Entreprises et Professionnels affectés par la crise sanitaire et économique.

 

En Prévoyance, Generali applique la prise en charge des indemnités journalières des personnes fragiles (femmes enceintes et personnes en affection de longue durée) placées en arrêt de travail selon la procédure dérogatoire prévue par la Sécurité Sociale, dans les mêmes conditions qu’un arrêt de travail pour maladie prescrit par un médecin, et dans la limite de 21 jours d’arrêt de travail.

 

Déterminé à ce qu’aucune de ses entreprises clientes ne soit mise en difficulté financière du fait de ses contrats d’assurance, Generali a choisi de maintenir les garanties des contrats même en cas de retard de paiement des primes et de suspendre les envois de mises en demeure et les processus de recouvrement.

 

En tant que propriétaire d’un parc immobilier et investisseur institutionnel, Generali s’engage également à différer le paiement des loyers pour les PME et les TPE appartenant à l’un des secteurs dont l’activité est interrompue en application de l’arrêté du 15 mars 2020.

 

La compagnie a également décidé d’élargir gratuitement et de façon pragmatique le niveau de protection de certains de ses contrats Professionnels et Entreprises, afin de faciliter la poursuite de l’activité de ses clients (ex. : usage professionnel du véhicule personnel et généralisation d’auto-missions, matériel informatique pour le télétravail, aménagement des garanties en cas d’inoccupation des bâtiments, etc.)

 

En assurance EmprunteurGenerali accompagne ses clients (Particuliers, Entreprises, Professionnels) qui effectuent des reports de leurs remboursements de crédit (jusqu’à six mois de décalage), en prolongeant les contrats Novità sans formalités médicales et en maintenant le barème de cotisations.

 

En matière de solidarité financière, la compagnie viendra également en aide à ses clients confrontés à des difficultés liées à la crise, en s’appuyant sur le fonds international Generali Covid-19 doté de 100 millions d’euros créé par le Groupe Generali le 12 mars.

 

Enfin, Generali France est un contributeur majeur de l’engagement de 400 millions d’euros pris par la Fédération française de l’Assurance (FFA) afin de financer le fonds de solidarité  mis en place par le gouvernement en faveur des TPE et des indépendants les plus touchés par la crise.

 

La compagnie participera pleinement avec la profession aux discussions avec le gouvernement sur la possibilité de création d’un régime assurantiel de catastrophe sanitaire sur le modèle de celui existant pour les catastrophes naturelles.

 

Lancement d’une offre à but non lucratif à destination des entreprises dont les salariés traversent l’épreuve de la maladie

 

« Generali Covid Protection Salariés » s’adresse aux Entreprises et comprend des garanties d’assurance et d’assistance à destination de leurs salariés telles que soutien psychologique et assistance sociale pour le salarié et sa famille ; indemnisations journalières en cas d’hospitalisation et de convalescence ; ou encore livraison à domicile des médicaments et de repas.

 

Ces garanties sont à but non lucratif pour Generali France qui, à l’issue de la période de garantie, restituera toutes les cotisations d’assurance potentiellement non consommées à ses associations partenaires impactées par la crise sanitaire.

 


Une entreprise citoyenne et responsable, en plein soutien des pouvoirs publics et de ses parties prenantes

 

Depuis le début du confinement, la quasi-totalité des collaborateurs et réseaux de distribution de Generali poursuivent leurs missions en télétravail.
Ainsi, Generali ne mettra pas en place de chômage partiel pour ses collaborateurs. De la même manière, conscient que les priorités de l’Etat sont de gérer la crise sanitaire et d’aider les entreprises en difficulté, Generali n’a pas demandé de report d’impôt sur les sociétés ou de charges sociales.

 

L’entreprise répond également à l’appel de l’Etat visant à soutenir les fournisseurs et sous-traitants, et s’engage à accélérer le paiement sans délai de l’ensemble des prestations en cours.

 

Enfin, Generali France reste très attentif à la situation financière des familles vulnérables et des entrepreneurs réfugiés accompagnés à travers les programmes de sa fondation The Human Safety Net, et travaille actuellement avec ses associations partenaires au déploiement d’actions spécifiques auprès de ces publics.

 

 

Jean-Laurent GRANIER, PDG de Generali France, déclare : « Le contexte sanitaire et financier exceptionnel que nous traversons tous appelle des réponses exceptionnelles : c’est le sens de l’effort de près de 300 millions d’euros que nous engageons depuis le début du confinement. La solidarité s’exprime d’abord avec les personnels soignants en première ligne dans l’effort national, et avec la Fédération hospitalière de France pour la métropole et l’Outre-mer. Generali se mobilise également auprès des plus touchés économiquement et travaille en proximité avec ses clients professionnels et petites entreprises en difficulté. Enfin, en tant qu’entreprise citoyenne, Generali n’aura pas recours au chômage partiel ni à aucune aide publique, ceci afin de ne pas aggraver le fardeau pour les finances publiques et l’Etat dont la priorité est la crise sanitaire et économique. A travers ces mesures fortes et la mobilisation ininterrompue des collaborateurs de Generali et de ses réseaux de distribution, Generali réaffirme ainsi son ambition : être le partenaire de ses clients tout au long de leur vie, et surtout dans les moments difficiles. »

 

Lire aussi :

 

[1] placées en arrêt de travail selon la procédure dérogatoire prévue aujourd’hui par la Sécurité Sociale, dans les mêmes conditions qu’un arrêt de travail pour maladie prescrit par un médecin, et dans la limite de 21 jours d’arrêt de travail. Pour les Affections de Longue Durée concernées par le dispositif COVID 19  telles que listées par le Haut Conseil de la Santé Publique (voir l https://declare.ameli.fr/assure/conditions)

3 commentaires
JEAN-CLAUDE J
Le 09.04.2020 à 16H06
MERCI AUSSI POUR VOS CONSEILS EN CONFINEMENT ET POUR NOS PETITS ENFANTS AVEC LA PREVENTION
Christian G
Le 09.04.2020 à 14H27
Bonjour, Comme pour le personnel sanitaire, je pense que vous méritez nos applaudissements pour les mesures prises et le comportement exemplaire citoyen de votre entreprise dont je suis sociétaire depuis de nombreuses années. Bravo
JEAN-CLAUDE J
Le 09.04.2020 à 12H03
BRAVO AU GROUPE GENERALI ET A SES DIRIGEANTS/ JE SUIS FIER D'AVOIR TRAVAILLE dans ce groupe francais europeen et mondial et d'y etre client assure ET SUTOUT pour cet engagement solidaire et plein d'humanite cordialement / ex collaborateur

Commenter cet article

Image CAPTCHA
Tous les champs sont obligatoires.