Voile - Solitaire du Figaro 2017 - Nicolas Lunven - 07/06/2017

Solitaire du Figaro : une première victoire !

Nicolas Lunven remporte la première étape de la Solitaire du Figaro. Une victoire historique pour le skipper Generali.

 
 

Nicolas Lunven a coupé la ligne d’arrivée de la première étape de la 48e édition de la Solitaire Urgo Le Figaro, qui se jouait entre Pauillac et Gijón en Espagne, en vainqueur. Il est arrivé le 7 juin, juste après minuit, réalisant l'étape en 2 jours 7 heures 31 minutes et 16 secondes, à la vitesse moyenne de 7,56 noeuds.

 

Le navigateur vannetais, vainqueur au classement général en 2009, troisième en 2012 et 2016, n’avait paradoxalement jamais remporté une étape de la Solitaire du Figaro. C’est chose faite et de la meilleure des manières puisqu'il est resté dans le top 2 de ce premier acte tout au long des 420 milles parcourus dans des conditions d’abord clémentes entre l’estuaire de la Gironde et la bouée ATT Arcachon puis de plus en plus dantesques, vent soufflant à 50 nœuds dans les rafales la nuit dernière à la sortie du plateau de Rochebonne et lors de la traversée du golfe de Gascogne.

 

Nicolas Lunven prend naturellement la tête du classement général de la compétition, avant jury, avec 13 minutes et 23 secondes d’avance sur Adrien Hardy, deuxième, et 28 minutes et 14 secondes d’avance sur Sébastien Simon, troisième.

 

Nicolas Lunven : « Je suis heureux. Je suis très, très content de ma première victoire d’étape sur la Solitaire Urgo le Figaro. J’ai remporté cette épreuve mais je n’avais jamais gagné d’étape. Quelques nœuds en moins la nuit dernière, cela ne m’aurait pas dérangé. La mer a été chaotique voire dangereuse avec de gros passages de grains. Je suis content d’arriver dans la quiétude de Gijón. J’ai, tout de même, réussi à faire quelques siestes mais il est clair que j’ai un gros déficit de sommeil ! J’avais Adrien Hardy devant moi. Il fallait donc que je cravache. Je le félicite car il a fait aussi une superbe course. Quand les conditions se sont calmées, je me suis énervé comme un diable sur la vitesse de mon bateau et je suis peu à peu revenu jusqu’à le dépasser. Je n’ai pas eu de casses à déplorer à bord de Generali malgré une petite figure de style au niveau du plateau de Rochebonne. »

 

Marie-Christine Lanne, directrice de la communication et des engagements sociétaux de Generali France : « Je suis vraiment heureuse que Nicolas remporte sa première victoire d'étape sous nos couleurs ! Il a fait un parcours magnifique dans des conditions vraiment musclées depuis Pauillac. Il me paraît dans une détermination mentale aussi forte qu'en 2009 quand il a couru pour la première fois dans notre écurie avec Yann Eliès. Je suis fière que ces marins d'exception aient porté aussi haut nos couleurs et nos valeurs. Un très grand bravo à Nicolas dont la performance est une nouvelle fois démontrée. »

 

Commenter cet article

Image CAPTCHA
Tous les champs sont obligatoires.