Hélène Rochard, Wellness Manager et ambassadrice Generali Vitality

Prévention santé : récompenser plutôt que stigmatiser

Sécurité routière, catastrophes naturelles, incendies… Aux premières loges en cas de sinistre, les assureurs s’investissent naturellement dans la prévention des risques. Et en matière de santé ? Comment faire pour convaincre de mieux manger, de faire un peu plus de sport ou de s’occuper de sa santé ? Chez Generali, une démarche innovante et inédite en France est testée : récompenser les efforts.

 

 

L’assureur a un rôle curatif. Il intervient après un dégât des eaux ou un accident, ou encore en cas de maladie... Cela en fait un expert des risques et par conséquent un acteur légitime en matière de prévention. « En tant qu’assureur, il est naturel de faire de la prévention, puisque nous connaissons et évaluons les risques », explique Hélène Rochard, Wellness Manager chez Generali.

 

« La logique est la même concernant la santé : nous considérons qu’il est essentiel que chacun prenne conscience de ses mauvaises habitudes en matière de nutrition, de consommation de tabac ou de sédentarité. Il ne faut pas oublier que les mauvaises habitudes de vie  peuvent entrainer des maladies chroniques.», poursuit-elle.

 

Récompenser les efforts, un concept nouveau !

Outre les traditionnels moyens de sensibilisation (informations, conseils, animations…), un concept nouveau est déployé : Generali Vitality. Ce programme de prévention « clés en main » est proposé gratuitement dans le cadre d’un contrat collectif santé. Le programme est ouvert à tous les salariés, quels que soient leur âge et leurs habitudes de vie.

 

Une fois le programme activé par l’entreprise, chaque collaborateur qui souhaite participer, peut répondre à plusieurs questionnaires pour mieux se connaître. Des objectifs personnalisés lui sont ensuite proposés pour l’inviter à corriger ses mauvaises habitudes. Mais la véritable valeur ajoutée du programme Generali Vitality est de récompenser l’atteinte de chaque objectif par des points.

 

 

Cumulés, ces points permettent d’accéder à des réductions offertes chez des partenaires. « Le programme, développé par notre partenaire Discovery, existe depuis 25 ans, dans maintenant 14 pays. Aujourd’hui Generali profite de son expérience : le principe des récompenses a prouvé son efficacité partout où le programme est proposé », explique Hélène Rochard.

 

Bonne humeur et confidentialité

Huit mois après son lancement, plus de 1 000 entreprises et près de 20 % des collaborateurs Generali France ont activé le programme. Ils reçoivent régulièrement des e-mails d’encouragement, des rappels, une newsletter avec des bonnes pratiques et des conseils…« Certains participants sont davantage motivés par la perspective d’obtenir un voyage à petit prix que par la volonté d’améliorer leur santé. Mais dans tous les cas, les résultats sont là ! Et ils sont obtenus dans la bonne humeur et en toute confidentialité : nous n’avons bien sûr pas accès aux informations collectées dans le cadre du programme Generali Vitality.

 

D’ailleurs, si dans certains pays un assuré prouvant une activité suffisante grâce à un bracelet connecté peut faire baisser son assurance santé, il n’est pas question en France de différencier les tarifs selon le comportement de chacun. Cela est même interdit par la loi dans le cadre des contrats collectifs, rappelle Hélène Rochard.

 

Le programme Generali Vitality en vidéo :

 

En savoir plus sur Vitality : blog.generalivitality.fr

 

1 : Source : Oxford Health Alliance 3-4-50 - Science behind Vitality – Discovery South Africa

Commenter cet article

Image CAPTCHA
Tous les champs sont obligatoires.