PRIX COMELLES 2018 - 13/06/2018

Marie-Christine Lanne reçoit le Trophée de la Communicante influente

A l’occasion des Trophées des Communicantes, organisé par le Club Comelles en partenariat avec Les Echos, Marie-Christine Lanne, Directrice de la communication et des engagements sociétaux de Generali France, a reçu, le 8 juin 2018, le Trophée de la Communicante influente.

 

 

Le Club Comelles, communauté de 2000 professionnelles de la communication, organisait, le 8 juin dernier, au siège des Echos, la première édition des Trophées des Communicantes.

 

L’occasion de valoriser des parcours de femmes exemplaires et de répondre à son objectif : favoriser les carrières des femmes communicantes dans les plus hautes sphères. Plusieurs prix ont été décernés dont celui de la Communicante innovante, du jeune talent ou encore de la mixité. Marie-Christine Lanne, Directrice de la communication et des engagements sociétaux de Generali France, a reçu le Trophée de la Communicante influente.

 

Vous venez de recevoir le Trophée de la Communicante influente. Pour vous, qu’est-ce que ça veut dire être influente ?

Quand j’ai débuté dans la communication, il y a trente ans chez Generali, les femmes d’influence pour moi, c’étaient de grandes journalistes comme Anne Sinclair, Christine Ockrent qui  interviewaient tous les grands de ce monde. Il y avait aussi des femmes telles qu’Anne Méaux ou Solange Stricker qui avaient des agences de relations médias et parlaient directement à tous les patrons de presse. Ce type d’influence demeure, bien sûr.

Mais aujourd’hui, le monde a changé car il n’y a plus un seul monde. Mais deux. Il y a le monde physique sur lequel vous et moi marchons chaque jour. Il y a aussi le monde impalpable du digital qu’Internet a créé. Dans ce monde, trois milliards et demi de personnes sont connectées aux réseaux sociaux, peuvent se saisir de la parole, et, pourquoi pas, faire l’opinion. Et pour devenir un leader d’opinion, une personne influente dans le monde 2.0, il faut, selon moi, trois ingrédients indispensables : un message, une volonté, des alliés.

 

Quels grands changements ont marqué votre métier de communicante lors d'un parcours de plus de trente ans chez Generali ?

Sans aucun doute, l'explosion d’Internet et l’apparition des réseaux sociaux. Le digital est aujourd’hui ancré dans toutes les dimensions de la communication. 3,5 milliards de personnes sont aujourd’hui inscrites sur les réseaux sociaux. Tout le monde peut devenir un média. Nous sommes passés de standards de raisonnement verticaux en communication (le temps du « parler à ») à des raisonnements circulaires car nous sommes aujourd’hui passés au temps de la conversation (le temps du « parler avec »).

 

La dimension digitale nous permet d’entretenir un dialogue avec nos parties prenantes : clients, partenaires, collaborateurs. Et la conversation n’est pas un monologue. Au-delà des produits et services d’une marque, il faut expliquer son utilité, sa vision, ses convictions pour entretenir un dialogue.
 

Comment intéresser le public à l'ère du 2.0 ?

Il faut trouver des sujets d’intérêt commun, car n’oublions pas que la communication n’est pas seulement l’information mais le fait de « mettre en commun ». Si une marque ne parle que d’elle, elle ne peut pas venir sur un territoire commun avec ses clients. La conversation se nourrit d’altérité, de l’intérêt pour l’autre, qu’il soit collaborateur de l’entreprise, partenaire ou client. Ça change tout dans les règles de la communication : il faut intéresser, il faut partager, convaincre pour engager et non plus asséner de grands discours ou credos qui ne sont plus fiables à l’heure de la surabondance d’information et ne suscitent pas d’intérêt.

 

Et d’ailleurs, tout ce qui est grand et désincarné n'inspire plus aucune confiance. Les personnes sont aujourd’hui plus crédibles que les institutions ou les entreprises. C’est ce que démontrent des baromètres tels que celui d’Elan-Edelman. C’est ce qui donne tous les indices de confiance à base d’étoiles sur les sites comme Tripadvisor, eBay ou bien d’autres. C’est tout un changement de paradigme. D’où l’importance pour les entreprises d’avoir des porte-parole qui incarnent les valeurs et les convictions de leur marque et les partagent sur les réseaux sociaux. On parle de Thought leadership.
 

Donner la parole aux femmes

Quels conseils donneriez-vous aux femmes pour que leur voix soit davantage entendue et écoutée ?

Tout d’abord, je leur dirais : « Prenez la parole ! » Une étude de 2017 indiquait que dans le business, 1% seulement des grands porte-parole sont des femmes. Sur les réseaux sociaux, personne ne peut vous empêcher de prendre la parole. Alors prenez votre place dans la conversation publique. Vous en avez le droit… et je dirais même le devoir.

 

Nous représentons 50% de l’humanité, il faut que nous représentions aussi 50% de l’opinion. Notre siècle a besoin des femmes pour trouver des solutions aux maux dont souffre la planète. Plus respectueuses de la nature, davantage tournées vers le maintien des équilibres au sein des communautés, vers le temps long en tant que porteuses de vie, les femmes doivent faire valoir leur point de vue. Et il faut croire en la sororité. Sur les réseaux sociaux, repérez des alliées féminines qui parlent des mêmes choses que vous. Selon une étude, nous sommes moins retweetées que les autres. Or, j’ai beaucoup d’alliées femmes sur les réseaux sociaux, et nous nous soutenons en nous retweetant.

 

Le palmarès complet

  • Trophée du jeune Talent : Charlotte Camoin, Responsable de la communication institutionnelle de PUM Plastiques
  • Trophée de la Communication innovante : Marie Jadeau, Responsable transformation & communication interne chez Radiall
  • Trophée de la Mixité : Elisabeth Richard, Directrice coordination communication & animation des réseaux chez Engie
  • Trophée de la Communicante de l'année : Anne-Laure Béatrix, Directrice des relations extérieures du Musée du Louvre

 

Le site du club ComElles

http://www.clubcomelles.com/

 

Commenter cet article

Image CAPTCHA
Tous les champs sont obligatoires.