Engagements sociétaux - 22/11/2017

The Human Safety Net : le mouvement est lancé en France !

Après le lancement de la fondation The Human Safety Net par le groupe Generali le 4 octobre dernier à Venise, Generali France rejoint la démarche avec deux programmes : l’un pour aider les réfugiés qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat, l'autre pour accompagner de jeunes enfants issus de milieux défavorisés.


The Human Safety Net pour les entrepreneurs réfugiés : une formation longue durée

Ils s’appellent Souad, Lucie ou encore Sharmin. Ils viennent du Rwanda, du Tibet ou de Syrie. Tous ont le statut de réfugiés et souhaitent s’intégrer en France, y créer de l’emploi et de la valeur. Tous ont un projet d’entrepreneuriat. Pour le concrétiser, ils ont rejoint le programme mis en place par Generali France en partenariat avec deux associations expertes dans l’accompagnement des réfugiés, Singa France et Place.

 

Une formation longue durée leur permet d’apprendre à construire et tester le projet au cours de laboratoires d'innovation et de formations en présentiel : analyse de l’environnement, étude de marché, ressources humaines, finances… tous les sujets liés à la création d’entreprise sont abordés. Puis, les projets seront présentés à un jury au mois de janvier, qui sélectionnera les plus susceptibles de se concrétiser durablement. Ces derniers bénéficieront d’une incubation pour moitié au sein du BeeoTop, tiers-lieu appartenant à Generali et dédié aux acteurs de l’engagement sociétal, et pour moitié au sein de Kiwanda, l’incubateur de Singa.

 

 

The Human Safety Net pour les familles : un appel à projets en faveur des enfants défavorisés

Le deuxième programme lancé vise à promouvoir l’égalité des chances des jeunes enfants âgés de 0 à 6 ans qui vivent dans des familles en grande vulnérabilité, en proposant des solutions d’accompagnement à leurs parents.
 

L’objectif est d’aider les parents dans leur rôle éducatif en matière de règles de vie, d’alimentation,  d’activités ludiques et sportives, de renforcer le lien parent-enfant, et prévenir la pauvreté notamment par des conseils pour mieux gérer leurs finances.

A l’issue de l’appel à projets, un jury sélectionnera une dizaine de structures et une dotation de 300.000 euros sera partagée entre elles.
 


Des partenaires à l’expertise reconnue

Pour mener à bien ces deux programmes, Generali France s’appuie sur des associations reconnues en France pour leur expertise en matière d’accompagnement des réfugiés et d’aide aux familles défavorisées et sur deux associations référentes au niveau mondial, sélectionnées par le groupe Generali.

 

  • Singa France - Depuis sa création en 2011, l’association SINGA a pour objectif de créer des ponts entre les personnes réfugiées en France et leur société d’accueil. SINGA propose des cours de langue, organise des sorties et des ateliers, accompagne les réfugiés entrepreneurs dans leurs projets… Née d'un mouvement citoyen, SINGA crée des opportunités d'engagement et de collaboration entre les personnes réfugiées et leur société d'accueil. Ensemble ils construisent des ponts entre les individus pour le vivre ensemble, l'enrichissement culturel et la création d'emplois, dans une démarche de sensibilisation pour déconstruire les préjugés sur l'asile.
    Singa développe des outils pour chaque citoyen souhaitant participer à l'accueil de personnes réfugiées partout en France et dans le monde.

     

  • Place - Le réseau PLACE est un collectif européen crée pour mettre en évidence le lien entre migration et innovation pour les pays d’accueil. PLACE monte des Labos d’innovation dans différentes villes en Europe pour permettre aux réfugiés de créer leur entreprise dans leur pays d’accueil. PLACE œuvre au niveau global du Human Safety Net aux côtés de Spark en organisant des Labos d’innovation dans chaque pays où l’action du Human Safety Net pour les entrepreneurs réfugiés est lancée.

     

  • Spark - Le programme pour les entrepreneurs réfugiés est coordonné au niveau mondial par l’association néerlandaise Spark, qui œuvre depuis 1993 en faveur de la formation et du développement de l’entrepreneuriat dans les pays en voie de développement. Spark a déjà formé plus de 38.000 jeunes entrepreneurs à travers le monde et accompagné plus de 3000 petites et moyennes entreprises.

     

  • Eltern-AG - Le programme The Human Safety Net pour les familles est coordonné au niveau mondial par l’association allemande Eltern-AG qui œuvre en faveur des jeunes parents en difficulté grâce à des groupes de parole et du mentorat. Depuis sa création en 2004, l’association a accompagné près de 4000 parents et près de 9000 enfants.

     

          

The Human Safety Net sera progressivement déployé dans les pays où Generali est présent. L’Allemagne et la France sont les premières à s’être lancées dans le mouvement. Le lancement vient d’être effectué en Argentine.

 

Site The Human Safety Net

 

Commenter cet article

Image CAPTCHA
Tous les champs sont obligatoires.