Consommer moins

Réduire notre impact environnemental

Pour réduire son impact environnemental, Generali France agit sur plusieurs leviers : la consommation énergétique des installations (bâtiments et informatique), la dématérialisation des documents et le traitement des déchets.

Des bâtiments HQE exploitation

Les immeubles de Generali, Innovatis et Wilo, situés à Saint-Denis (93), sont certifiés « HQE – Haute qualité environnementale » pour leur exploitation. En clair, de nombreux aménagements réduisent au quotidien l’impact environnemental de ces deux constructions, tout en garantissant le confort  des 3500 collaborateurs  Generali qui y travaillent. Parmi eux :

  • un éclairage basse consommation,
  • des détecteurs de présence dans les sanitaires,
  • la mise au ralenti des immeubles la nuit et le week-end,
  • un réglage vertueux de la température et de la climatisation des bureaux.

Generali France est l’une des premières entreprises de son secteur à s’être engagées dans la promotion immobilière certifiée Haute qualité environnementale, et l’une des premières à avoir obtenu la certification HQE exploitation pour ses sites. C’est aussi l’un des premiers acteurs financiers de l’investissement socialement responsable (ISR) en France.

Retrouvez la politique de Generali en matière d’investissement socialement responsable et le parc de bâtiments HQE

Green IT : pour une informatique moins énergivore

L’informatique est particulièrement gourmande en énergie. Elle utilise énormément d’électricité et fonctionne à partir de matériaux difficilement recyclables. C’est pourquoi, depuis 2009, Generali France a adopté un ensemble de démarches « Green IT » (Green Information Technology), visant à réduire les consommations électriques et les impacts environnementaux. Cet engagement s’est traduit par une rationalisation du nombre de serveurs, qui a permis de diviser par quatre leur consommation. Autre levier : Generali s’est attaché à optimiser les impressions grâce à du matériel plus performant, moins gourmand en électricité et en encre. Les imprimantes individuelles ont été retirées sur les sites de Paris et de Saint-Denis, les collaborateurs sensibilisés aux bonnes pratiques, les documents sont imprimés en recto-verso et en noir et blanc par défaut, etc.

Récupération et traitement des déchets

Pour réduire le volume de ses déchets de bureau, Generali met à la disposition de ses collaborateurs des bacs de collecte de papiers, de piles et de bouchons usagés. De même, la cantine est dotée de poubelles de tri. A chaque fois que vingt gobelets sont collectés via les distributeurs de boissons de Saint-Denis, les collaborateurs gagnent un café gratuit. Chaque année, près de 800 000 gobelets partent ainsi au recyclage avant de ressusciter en cintres ou en pieds de lampe !