Découvrez les métiers de l'assurance avec Generali - 02/06/2017

« Il y a aussi dans la comptabilité des métiers dynamiques et de contact ! »


Jamal Farooq est chargé d’études comptables. Un métier bien plus dynamique qu’on ne l’imagine, à en croire cet insatiable curieux, qui a besoin de contacts humains, de challenges à relever et de perspectives d’évolution.

 

 

« Je suis chargé d’études comptables. Je participe plus particulièrement à la production des bilans de Generali dans le cadre des normes Solvabilité 2 – des normes entrées en vigueur en 2016 pour les sociétés d’assurance.
Beaucoup de gens pensent que produire des états financiers consiste simplement à mettre des chiffres dans des cases.

Mon métier va bien au-delà ! D’abord, parce que, pour collecter ces chiffres, j’ai de nombreuses interactions avec des collègues dans différents services. Ensuite, parce que mon rôle consiste aussi à les « faire parler » : je dois les décoder, expliquer leur histoire, justifier leurs évolutions…

C’est d’autant plus intéressant qu’il faut apprendre à bien maîtriser Solvabilité 2 et à fiabiliser le process de production des bilans.

Les métiers du chiffre peuvent avoir une dimension relationnelle

Les chiffres m’ont toujours attiré. Mais c’est en faisant un stage dans le contrôle de gestion, alors que j’étais en dernière année d’école de commerce (l’ESG), que j’ai appris qu’il existait des « métiers du chiffre » n’ayant rien de routinier.
Après mon diplôme, j’ai fait de l’audit. Un métier passionnant car, à chaque mission, il faut s’imprégner d’un sujet nouveau, pour un nouveau client, dans un laps de temps très court. À l’inverse, c’est un peu frustrant de ne jamais aller au bout des choses !
Alors, au bout de quatre ans, j’ai changé, pour une mutuelle. J’y menais des projets de bout en bout, mais il me manquait la dimension internationale que je recherchais.

L’attrait de la diversité

Quand, deux ans plus tard, un cabinet de recrutement m’a contacté pour me proposer un emploi lié à la mise en place des bilans Solvabilité 2 dans une grande entreprise, j’ai été intéressé. Je l’ai été plus encore quand j’ai su que le poste était à pourvoir chez Generali. Enfin un emploi qui associait une mission dynamique avec de nombreux échanges, dans un groupe à dimension internationale, avec la possibilité de découvrir Solvabilité 2 en détail… Deux choses ont fini de me convaincre : les opportunités de mobilité en interne et la relation à la diversité, au sein de Generali, qui va bien au-delà du discours corporate.

Une insatiable curiosité

Aujourd’hui, mon travail me comble : il satisfait mon besoin d’apprendre au quotidien. Cette curiosité intellectuelle, je la nourris aussi dans ma vie personnelle. J’ai beaucoup voyagé – seul, puis avec ma femme. Avant la naissance de nos 2 enfants, nous avons eu l’occasion de découvrir de nombreux lieux, paysages et cultures. En attendant que les enfants soient assez grands pour que nous puissions voyager en famille, c’est ensemble que nous vivons notre « multiculturalité » : je suis d’origine pakistanaise et ma femme vient du Laos !

Le parcours de Jamal Farooq, 32 ans – Chargé d’études comptables

 

1985 : naissance en Picardie

2010 : stage de fin d’études en contrôle de gestion chez Allianz

2010 : diplôme de l’ESG

2010 : embauche chez Deloitte en tant qu’auditeur financier

2014 : embauche dans le groupe mutualiste « Le conservateur »

2016 : embauche chez Generali

 


Pour aller plus loin

 
 
 
 
 

Commenter cet article

Image CAPTCHA
Tous les champs sont obligatoires.