Découvrez les métiers de l'assurance avec Generali - 29/05/2017

« Mon quotidien consiste à oser changer les pratiques, remettre en cause l’existant »


Imane a fait sa dernière année d’école de commerce en alternance chez Generali. Un emploi de chef de projet lui a été proposé ensuite, qu’elle a accepté avec enthousiasme. Car, plus qu’un poste passionnant, elle a découvert une entreprise où elle s’épanouit au quotidien !

 

 

« Mon métier, c’est de piloter des projets liés l’indemnisation, mais avec des objectifs très variés : augmenter la satisfaction des clients, se différencier de la concurrence avec des offres innovantes, simplifier le travail des collaborateurs, réduire les coûts... Mon quotidien consiste donc à oser changer les pratiques et remettre en cause l’existant.

« On me laisse imaginer, proposer, innover… Les seules limites sont imposées par la réglementation »

Le secteur de l’assurance est en pleine transformation, pour accompagner les évolutions technologiques, les nouvelles attentes des consommateurs, les mutations de notre société... Pour nous, l’enjeu est de transformer ces évolutions en opportunités d’améliorer notre fonctionnement et notre offre, d’aller plus loin que la concurrence et nous différencier. C’est vraiment stimulant, surtout qu’on me laisse une très grande liberté d’imaginer, de proposer, d’innover… Les seules limites sont imposées par la réglementation.

Une grande confiance m’a été accordée dès mon arrivée dans le groupe, alors que j’étais en alternance en dernière année d’école de commerce. Des projets stratégiques et de vraies responsabilités m’ont été immédiatement confiés : cela m’a donné envie de me dépasser !

« Jeune, femme et étrangère, j’appréhendais mon intégration. Ici, je n’ai été jugée que sur mes compétences et ma motivation »

Moi qui aime travailler en équipe, j’ai découvert chez Generali une ambiance formidable. Je suis arrivée en France à 18 ans, pour entrer en classe préparatoire, et j’ai donc laissé toute ma famille au Maroc. Du coup, mes collègues sont devenus une sorte de seconde famille. Et pourtant, j’appréhendais l’intégration dans le monde du travail : jeune, femme et étrangère… est-ce que j’allais être acceptée et prise au sérieux ? Mais mes craintes ont vite été écartées : j’ai trouvé une entreprise bienveillante et positive.

Le sport pour décompresser

Mon métier exige de la rigueur, de l’organisation. Il peut aussi être très prenant. Alors, depuis quelques temps, je me suis imposée un projet supplémentaire, avec des rendez-vous réguliers et des heures affectées. Mais c’est un projet personnel : reprendre le sport ! 3 fois par semaine, je vais dans une salle proche de chez moi. Pas question d’y déroger. Ces heures sont inscrites dans mon planning, au même titre que mes réunions de travail… Cela me libère du stress, et me permet d’être ensuite à la fois plus efficace et plus détendue au travail !

 

Le parcours d'Imane Drissi, 27 ans
Chef de projet au sein de la direction Indemnisation

 

1990 : naissance

2008 : arrivée en France

2013-2014 : alternance chez Generali

2013 : intégration de la direction Indemnisation

2014 : diplôme

 

 

Aller plus loin

 

Témoignage de Jama Farooq, chargé d’études comptables

[Vidéos] Alternance : c'est comment la vie à Generali ?