La démarche Generali Performance Globale s'étend aux enseignes

« Booster l’activité des enseignes de façon durable »

Generali France, qui a innové voici 10 ans en matière de gestion des risques auprès des Petites et Moyennes Entreprises, étend sa méthode aux enseignes du commerce organisé. Objectif : qu’elles maîtrisent mieux leurs risques avec une démarche de performance globale, créatrice de valeurs et protègent leurs processus clés ainsi que leur capital immatériel.

Cédric Costes, Directeur des Solutions d'assurances, revient sur cette démarche innovante co-construite avec SGS, leader mondial de la certification.

 

 

Generali étend sa démarche d’analyse de la performance globale des entreprises aux enseignes. Pour quelles raisons ?
 

La démarche Generali Performance Globale (GPG), développée auprès des PME depuis dix ans, nous permet d’accompagner nos clients dans l’identification des risques. Cette méthode inédite en France, apporte aux PME un programme de prévention adapté et des solutions d’assurance personnalisées.
 

Cette méthode a fait ses preuves. Les entreprises qui se sont inscrites dans cette démarche ont une fréquence de sinistres très nettement inférieure et une meilleure résilience.

 

Aussi nous souhaitons désormais accompagner les enseignes et leurs réseaux de distribution en adaptant cette méthode innovante à l’écosystème du commerce indépendant organisé. L’enseigne et son réseau constituent une communauté fédérée par la marque, pour autant, ils forment une communauté de risques qui doit être appréhendée de façon globale.

 

Generali se doit de s’adapter à cette nouvelle organisation du commerce de proximité en accompagnant ces acteurs dans l’identification et la maîtrise de ses risques. Objectif ? Contribuer à la préservation de l’image et la réputation de la marque et donc à la profitabilité de l’enseigne et de son réseau.
Nous sommes très heureux que Courtepaille, la plus ancienne chaîne de restaurants français, soit la première enseigne à rejoindre notre démarche.

 

A quels risques sont exposés les enseignes ?
 

Dans une économie mondialisée avec un nombre de contributeurs de plus en plus importants et interdépendants, l’enseigne se doit d’identifier et d’évaluer l’ensemble de ses parties prenantes. Les risques peuvent se situer sur l’ensemble de la chaîne de valeur, de la supply chain, à la conformité des produits en passant par les relations avec leur réseau de distribution et la satisfaction client.

La démarche de performance Globale permet, entre autres, d’identifier et d’évaluer la fiabilité des partenaires, la qualité des matières premières (risque sanitaire des produits), le bien-être et la sécurité au travail, la sécurité des systèmes d’information (cyber-attaques), la portée environnementale, etc...

 

Il est indispensable pour l’enseigne de maîtriser l’ensemble de ses risques afin de ne pas compromettre sa capacité de rebond et donc sa performance globale.

Limiter sa vulnérabilité renforce également  le capital immatériel de l’enseigne : l’image de marque, l’e-reputation, la relation au client, la confiance des équipes et la rentabilité du réseau.

 

Comment accompagnez-vous les enseignes face au risque ?
 

Les 4 étapes de la démarche sont les suivantes :
- Recueil des informations et évaluation objective de l’exposition aux risques de l’enseigne
- Restitution de l’évaluation
- Proposition d’un plan d’amélioration avec son accompagnement
- Co – construction de l’offre d’assurance dédiée à l’enseigne et à son réseau

 

Cette démarche permet à l’enseigne de mieux appréhender ses forces et faiblesses.
Elle nous permet de proposer des réponses adaptées à la réalité des risques et à la mise en place d’un plan d’amélioration réaliste et pragmatique.

 

L’offre d’assurances attachée à cette démarche a pour objectif de protéger les processus clés et le capital immatériel de l’enseigne.

 

A ceux qui doutent encore qu’un accompagnement prenant en compte les critères RSE est facteur de performance, que leur répondez-vous ?

 

Au-delà du cadre éthique fondamental, je vais vous répondre en toute franchise :  les investisseurs sont de plus en plus sensibilisés à la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et ils n’ont guère envie de se retrouver liés à des manquements ou abus qui pourraient mettre en péril le business.

 

L’entreprise a des responsabilités vis-à-vis de ses clients, de ses franchisés, de ses salariés, de ses sous-traitants. Si cette chaîne de valeur n’est pas maîtrisée à chaque niveau, les actionnaires s’éloigneront de l’écosystème.

L’étude 2014 menée par Novethic en partenariat avec le Forum pour l’Investissement Responsable (FIR) en témoigne. L’intégration de critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) dans la gestion financière se renforce. Elle est appliquée de façon méthodique sur 356 milliards d’euros. Cette dynamique s’amplifie chaque année.

 

Par ailleurs, les résultats des deux enquêtes du baromètre Enseigne & Responsabilité Sociétale en témoignent. Ces études ont été réalisées en 2014 et 2015 par le Club Génération Responsable auprès des enseignes du Commerce Organisé. On observe une prise de conscience des enjeux RSE mais l’implication et l’engagement des directions sont incontournables pour qu’une politique de RSE soit comprise et développée dans une entreprise. L’appropriation par les salariés et le partage de leurs convictions sont d’autant plus grands que cette stratégie est portée au plus haut niveau.

 

De plus, dans un contexte économique difficile où les investissements réalisés doivent générer des gains, les enseignes ont besoin d’être accompagnées dans la construction de leur démarche et de leurs choix. C’est ce que nous leur proposons de faire : nous avançons ensemble.

 

Contact : Pascal Maury, Expert Développement Grands Comptes

 

 

Aller plus loin :

Découvrir la démarche Performance Globale Generali

Lire le communiqué de presse
La résilience, phénomène de société au cœur de l’économie
Gestion des risques : et si on créait de la valeur ?

Reprise de franchise : quelle assurance ?

"La finalité ? Instruire une dynamique d’amélioration continue"

Commenter cet article

Image CAPTCHA
Tous les champs sont obligatoires.